Chatte pic

L'oestrus est caractérisé par l'acceptation active du mâle.Les follicules ovariens se développent très rapidement pendant cette phase (de 0,5 à 4 mm) et sécrètent une très grande quantité d'oestrogènes par les cellules de la granulosa et la thèque interne.Laissez-la errer pour se trouver un coin tranquille où elle se sentira en sécurité pour accueillir ses petits. Une fois le délai théorique de gestation passé, vous devez être attentif aux signes annonciateurs de la mise bas.Parmi ceux-ci, on note généralement une légère baisse de la température (de 1 °C), l’arrivée de contractions visibles de son ventre et l’écoulement de liquide.Un coït unique ne provoque l'ovulation que dans 50% des cas, 3 ou 4 coïts, 100%.La chatte peut être couverte jusqu'à 10 fois par heure.

Seules les trompes utérines se modifient pour pouvoir accueillir les ovules (si l'ovulation a lieu) et les spermatozoïdes (s'il y a coït et éjaculation).

En effet, la chatte est une femelle à ovulation provoquée et trois cycles différents peuvent survenir selon qu'il se produit une ovulation ou une fécondation : Quand la chatte est en pleine chaleur, lors de l'oestrus de la chatte, qui survient rapidement après le prooestrus, la chatte se fait saillir par de nombreux mâles (polyandrie).

Le matou a une particularité : il possède un pénis corné, hérissé de spicules qui stimule le vagin de la femelle et provoque un réflexe neuro-endocrinien.

Le cycle oestral est l'ensemble des modifications structurales et fonctionnelles du système génital femelle, mais également comportementales qui se succèdent d'un oestrus à l'autre, à partir de la puberté.

Chez la chienne, si ces phases sont bien différenciées et apparaissent successivement, il n'en est rien chez la chatte.

Leave a Reply